Contactez-nous 

Si vous souhaitez nous joindre, merci d'utiliser le formulaire ci-contre nous vous répondrons dans les plus brefs délais. 
C'est à vous !

  • Facebook

Asso pgro est une association loi 1901.
Siège social : 51 allée de la Bergerie 59420 Mouvaux
Email : assopgro@gmail.com

Mentions légales : Téléchargez le document.

© Crée avec Wix.com

Ressources

Dans cet espace vous trouverez prochainement de nouveaux contenus

  • des articles,

  • des vidéos,

  • des conférences audio ou écrites,

  • une bibliographie,

  • et plus selon ce qui nous sera confié ! 

Participez en vous rendant à la page "contribuer". 

Cet rubrique sera alimentée régulièrement, alors revenez la consulter !

 

Articles

Pierre Van Damme

Spécificité de la réparation en groupe

Qu’apporte le groupe comme espace de nouveauté dans le champ du social et du psychologique? Comment se vivent les phénomènes régressifs? Comment les autres constituent-ils une confrontation au réel ? Quelle posture spécifique le thérapeute de groupe adopte-t-il dans la réparation ? Nous aborderons ces questions avec le repérage clinique d’un suivi thérapeutique de quatre ans.

Pierre Van Damme

Mélanie Klein - contribution à l'ouverture multimodale

Dans l’approche thérapeutique proposée par Gilles Delisle, le dialogue herméneutique entre le thérapeute et le patient doit contribuer à ouvrir des hypothèses créatrices pour éclairer le fond inconscient du patient auquel la seule description phénoménologique ne permet pas d'accéder.

Pierre Van Damme

La puissance du choix

Le pouvoir comme puissance à agir ou le pouvoir comme capacité légale d'agir, mandaté par un autre ! N’a t-il pas des liens avec la faculté de choisir ? Entre liberté et contrainte, le pouvoir de choisir n’est il pas le propre de tout humain et ce que la Gestalt-thérapie tente de restaurer comme compétence chez nos patients ?

Pierre Van Damme

Champ G recherche

2014

De la Gestalt-thérapie à la Gestalt-thérapie du lien

Dans les années 90, Gilles Delisle, psychologue québecquois et fondateur du Centre d’intervention en Gestalt-thérapie, propose une révision de la Gestalt-thérapie de 1951 de Perls et Goodman, en y proposant des correctifs et une réponse aux critiques faites par d'autres courants de pensée, tant sur la faiblesse de la Gestalt-thérapie en psychopathologie que dans l'absence d'une théorie de développement. Il va l’appeler psychothérapie gestaltiste des relations d'objet ( PGRO ) ou psychothérapie du lien.

Jeanne Boyaval

Conférence SFG

2017

Les Neurosciences affectives

Situer les enjeux des Neurosciences affectives pour la psychothérapie et preciser en quoi ils nous concernent.

Jeanne Boyaval

Conférence SFG

2017

Identification Projective introjective interactive

Evolution du concept et changements dans les interactions. Comme je le disais tout à l’heure dans ma première partie, les NSA nous informe aussi plus précisément sur des concepts centraux en psychothérapie comme celui de l’I.P.I : (que nous l’appelions ainsi ou que nous l’appelions "espace vibratoire commun" ou "co-affectation" ou "inter corporalité" ou peut-être même "le ça de la situation", tous les gestaltistes s’accordent à dire qu’il se passe des choses entre patient et thérapeute dans l’entre deux de la relation sur un plan psychobiologique, ou plus gestaltistement dit : "organismique"). (Psycho- biologique car sont en cause des neurotransmetteurs comme l’ocytocine et la dopamine)

Jeanne Boyaval

Le grand livre de la Gestalt Eyrolles

2019

La neuropsychothérapie

La Gestalt-thérapie pourrait-elle envisager son avenir en ignorant le changement de paradigme actuel de la psychothérapie, celui de la neuropsychothérapie ? Celle-ci a pour objectif de mettre en dialogue une approche objective (imagerie médicale) et une approche subjective du cerveau. Leur complémentarité définit un cadre épistémologique de soutien et d’orientation réciproque.

Jeanne Boyaval

Revue Gestalt SFG n°31

2006

De l’indispensable et l’intolérable du toxicomane

De tout temps, l’homme a eu besoin de se sortir de son temps historique et personnel, et transcender les limites de la condition humaine révèle par la sa nostalgie de la perfection primordiale. » (Mircea Eliade)

Jean-Francois Gravouil

Article pour la Traversée

2015

Une responsabilité bien tempérée

L’appel a la responsabilité fait partie de ces invocations rituelles utilisées dans le champ psycho-social à l’égard des personnes en difficulté, bénéficiaires d’accompagnement, de soins ou de prestations.

Jean-Francois Gravouil

Cahiers de Gestalt Thérapie N°35

2015

L’identité : une construction relationnelle

L’auteur réfléchit à la question de la construction identitaire avec l’intention d’éclairer quelques points qui paraissent structurants pour travailler en psychothérapie. Sont abordées notamment les liens entre identité et développement narcissique, la question du vrai et du faux self, l’accès à la mentalisation et à la représentation de soi, la matrice de représentation du champ (fonction personnalité) et la sédimentation de l’identité. La conclusion traite des enjeux sociaux liés aux déficiences de construction identitaire.

Jean-Francois Gravouil

Revue Gestalt SFG n°46

2015

Un cerveau social, une histoire vieille de 150 millions d’années!

Le vivre ensemble n’est pas, comme on pourrait le croire, un mot d’ordre tardif du XXIème siècle, destiné à contrer les dérives individualistes de l’économie néo libérale mondialisée. Les mammifères et, parmi eux, les humains sont biologiquement des êtres sociaux et le cerveau est avant tout un « organe social » comme le dit Louis Cozolino 1. Cette histoire est donc vieille de plus de 150 millions d’années, la naissance d’un cerveau social advient avec l’apparition des mammifères !

Jean-Francois Gravouil

Revue Gestalt SFG N°43

2013

Non, l’enfant n’est pas un objet de satisfaction du désir des adultes

Pourquoi est ce que cela paraît subversif de dire que les parents n’ont aucun droit sur leurs enfants ? A leur égard, ils n’ont que des devoirs. » Françoise Dolto

 
Le groupe 2e partie 

Conférences audio

Les Rencontres Internationales de la PGRO ont eu lieu les 29 et 30 août 2014, en présence, entre autres de Gilles Delisle et Line Girard directrice du CIG de Montréal.
Cet événement a réuni des intervenants Français et Québécois désireux de partager leurs travaux en lien avec la PGRO, deux journées riches sur les implications cliniques de la PGRO.

Conférence d'ouverture de Gilles Delisle
00:00 / 58:31
Le travail du C1 
00:00 / 46:00
 Le champ 3 traumatique 1re partie
00:00 / 37:56
 Le champ 3 traumatique 2e partie
00:00 / 49:47
La dépression 1re partie 
00:00 / 34:03
La dépression 2e partie 
00:00 / 51:45

Après la conférence d'ouverture de Gilles Delisle des conférences-échanges se sont succédées sur différents thèmes :

  • Le travail du C1 avec Jean-François Gravouil et André Lapointe

  • Le  Champ 3 avec Marie-Pascale Martorell et François Lafond

  • La dépression avec Dominique Noël et Pierre Van Damme

  • La mentalisation avec Claire Paillard et Alain Mercier

  • Le couple avec Anne Clerget et Michel Dandeneau

  • Le groupe avec Christine Mallette et Yves Mairesse

 

La journée s'est achevée avec Line Girard qui a permis de faire un point sur les travaux de recherche et de l'implication de la PGRO en France et au Québec. 

 

Ces conférences comportent 2 segments pour la plupart, l’équipe de l’asso PGRO remercie chaleureusement Gilles Delisle pour nous avoir confié ces fichiers audio originaux.
 

Nous vous souhaitons une bonne écoute !

La mentalisation
00:00 / 1:04:28
Le couple 1re partie 
00:00 / 33:47
Le couple 2e partie 
00:00 / 55:28
Le groupe 1re partie 
00:00 / 27:59
Le groupe 2e partie 
00:00 / 55:57
Conférence de clôture Line Girard
00:00 / 51:55
 

Bibliographie